voyage_charnel


Encre de Chine et acrylique sur tissu (lin), 40/80 cm

Titre: Voyages charnels

3 poèmes de Han Shan sur le voyage:

 

Bas:

Dans la montagne, il fait si froid,

Depuis les temps antique, pas seulement cette année

Le spics superposes sont couverts de neiges éternelles

La forêt sombre exhale brumes et fumée

L’herbe ne pousse qu’après les premières semences

Les feuilles tombent bien avant le début de l’automne

Ici, le voyageur encore égaré

Regarde, regarde mais ne voit pas le ciel.

 

Milieu :

A l’aise au milieu des nuages blancs, oisif,

La montagne depuis toujours n’appartient à personne

La descente est vertigineuse, il faut s’appuyer à un bâton

La montée pénible, on s’accroche aux lianes

Au fond des ravins, des pins de jade éternels

Au bord des torrents, des rochers naturellement mouchetés

De mes amis je suis coupé pourtant

Le printemps arrive, les oiseaux chantent.

 

 

Haut ;

Oisif je me promène sur le pic fleuri

Le soleil est radieux, le jour rayonnant

Je contemple alentour sous le ciel serein

Quelques nuages blancs accompagnent le vol d’une grue.